Le Blog de Maman K.

En quête du meilleur pour l'éveil de nos enfants


Leave a comment

Montessori en images : tartiner

L’autonomie s’acquiert au travers de gestes simples. Ces gestes paraissent souvent anodins pour les adultes, mais ils sont précieux pour les enfants. Ils permettent en effet à l’enfant de se construire, de développer sa confiance en lui et en ses actions et contribue à l’affinage de sa motricité.

Tartiner fait partie de ces gestes pratiqués au quotidien.

Pour que ce geste soit appris et répété dans les meilleures conditions possibles, je mets à la disposition de mes enfants dans leur tiroir à couverts, des couteaux à tartiner, adaptés à la taille de leur main et de leur force.

Je veille également à ce que la tartinade (ou le beurre) ne soit ni trop dure, ni trop molle.

Bref, je réunis des conditions optimales pour que l’activité se déroule au mieux pour eux, surtout quand ils sont encore novices. Puis, je les laisse faire, je les observe, et je remarque leur concentration, le soin qu’ils apportent à leurs gestes, et leur satisfaction de déguster ce qu’ils ont eux même préparés. L’autonomie est délicieuse, chaque étape se savoure à sa juste valeur 😉

Souvent, nous les adultes, nous avons la fâcheuse habitude d’intervenir, de les aider ou de faire à leur place (car nous pouvons le faire plus vite, et mieux)… et en voulant bien faire, nos gestes intrusifs sont sources de frustration (voire pire si ces gestes intrusifs sont répétitifs et systématiques). L’essentiel n’étant bien entendu pas de faire vite et bien, mais de laisser ces petites mains travailler, se développer et trouver au quotidien de multiples occasions de s’entraîner.

Donc, comme Maria Montessori nous le conseille, le mieux est d’agir sur l’environnement, pas sur l’enfant. Portez votre attention sur la préparation de l’activité en réfléchissant aux détails, puis une fois l’activité lancée, mettez-vous en retrait et observez !

 

 

Advertisements


1 Comment

Partage : l’album de bébé Montessori

Je vous en parlais sur Instagram ce matin… je partage avec vous aujourd’hui une belle nouveauté parue récemment chez Hatier Jeunesse : l’album de bébé Montessori.

Joliment illustré, doux et poétique, cet ouvrage reflète (enfin) des pratiques bienveillantes et permet aux nouveaux parents d’accueillir leur enfant et de l’accompagner dans son développement en gardant à l’esprit les principes de la pédagogie Montessori (ambiance, environnement préparé, autonomie, respect de ses rythmes).

Plusieurs espaces et thématiques sont explorés : la chambre, l’habillage, la salle de bain, activités préférées, meilleurs moments … au fil des pages, l’ouvrage combine intelligemment recueil de souvenirs et petit guide pour choisir en conscience ce qui compose l’environnement de bébé et adopter la pédagogie Montessori dès la naissance.

 

L’album est agrémenté de petites enveloppes pour conserver les premiers trésors de l’enfant ainsi que de petits cadeaux pour décorer sa chambre : une toise et un mobile coordonnée (à monter soi-même) sur le thème de la nature avec de jolis oiseaux et papillons colorés.

Bref, un petit bijoux et une parfaite petite attention pour les futurs parents et bébés à naître…

***

Et jusqu’à vendredi, vous pouvez gagner cet album en participant au concours sur mon compte Instagram @blogdemamank! Bonne chance !


Leave a comment

Expérience du mandala arc-en-ciel {réalisée avec des petits bonbons}

Nous restons dans la thématique des couleurs avec cette petite expérience très simple à réaliser et qui va ravir grands et petits en quelques minutes !

Pour la réaliser, il suffit d’une assiette blanche (idéalement avec un petit rebord), d’un peu d’eau tiède et des petits bonbons colorés (skittles).

Disposez les bonbons selon une séquence de couleur : ici vert jaune violet orange rouge (commencez la séquence de couleur et laissez vos enfants s’occuper du reste de la mise en place en autonomie).

Puis versez tout doucement de l’eau tiède au centre de l’assiette, en prenant soin de ne pas déplacer les bonbons.

Observez! Le colorant des bonbons se dissout dans l’eau et commence à former un magnifique mandala arc-en-ciel! Préparez-vous à recommencer plusieurs fois, car les enfants adorent !

 

En fin d’expérience, n’hésitez pas à aborder – de façon positive mais en faisant passer vos messages – la thématique de l’alimentation, des bonbons, du sucre et des colorants…


2 Comments

Expériences scientifiques Montessori : fabrique de couleurs et densité de liquides

Mélanger les couleurs primaires pour fabriquer d’autres couleurs. Voilà une expérience que nous avons fait des dizaines de fois et pourtant il ne s’en lasse jamais…

C’est toujours avec émerveillement qu’il découvre les couleurs secondaires apparaître dans les tubes à essais!

Pour réaliser cette expérience, il vous faudra simplement mettre à disposition de votre enfant des contenants en verre, une pipette, des colorants alimentaires ou de la peinture (couleurs primaires) et de l’eau.

Ici, mon grand a également souhaité expérimenter les couches de liquide en mélangeant de l’eau colorée, du sirop et de l’huile!

Je lui ai demandé : “mais que va t-il se passer si tu mélanges ?” Mon grand a alors formulé des hypothèses…. puis il est rapidement passé à la phase d’observation et de vérification.

Il a secoué le tube à essai et les couches se sont reformées… comme par magie !!!

Finalement, il est possible de constater que les liquides ont des densités différentes : les plus légers flottent en surface et les plus denses coulent au fond du tube.

Les expériences ont un succès fou ici! J’adore voir naître chez mon grand la capacité d’émettre des hypothèses, d’observer et de raisonner. Il a l’esprit vif et est curieux de tout, c’est impressionnant !

 

Et chez vous, les enfants s’intéressent aux expériences scientifiques ?


Leave a comment

Montessori en images : le plateau de sable

Laisser une trace est une étape importante du développement de l’enfant, dans son apprentissage de l’écriture, mais pas seulement.

Vers l’âge de 3 ans, vous pouvez laisser à la disposition de l’enfant un plateau contenant du sable fin (ou du sel fin) pour lui permettre de tracer à sa guise, sans modèle.

Avant 3 ans, le plateau peut être proposé bien sûr, mais pas forcément en autonomie totale dans la mesure où le sable se retrouve souvent par terre…

L’activité est très simple et facile à mettre en place. Mon conseil est de prendre soin de choisir un plateau avec des bordures ni trop hautes ni trop basses… il ne faut surtout pas gêner le mouvement du poignet de l’enfant (un poignet levé serait un handicap) sans pour autant que le sable ne tombe… mieux vaut donc bien le sélectionner !

Spontanément, depuis quelques mois, mon petit bonhomme de 3 ans trace librement des lignes et les croise. Il a tracé ce motif plusieurs fois, au départ plusieurs fois par jour. Souvent, il souhaite conserver ses traces et range son plateau avec les dessins.

Et il répète les mêmes traces chaque fois. Cela le rend très heureux et très fier !

“L’enfant éprouve, en tout effort moteur, la satisfaction joyeuse de répondre à un besoin vital.”

                                                                                                                                  Maria Montessori

 

Quand il sera plus grand, ce plateau pourra être proposé avec un modèle (les chiffres rugueux, les lettres rugueuses ou encore des formes) pour une préparation directe au graphisme et à l’écriture.

A ce jour, l’activité “sans modèle” est simplement à sa disposition dans l’atelier, sur une étagère à sa hauteur. En ce moment, il y trace plutôt des cercles.

 

***

Et chez vous, est-ce que cette activité est en place ? Est-ce qu’elle a du succès ?

 


3 Comments

Initiation à la photographie : atelier photogrammes

Mes enfants me voient souvent avec un appareil photo dans les mains et me demandent toujours comment ça marche (surtout mon grand curieux)!

Dans le cadre de ces échanges, j’étais à la recherche d’une activité simple et ludique mais aussi sans utilisation de produit chimique qui puisse mettre en avant les coulisses de la photographie.

J’ai donc proposé à mon grand une initiation à la photographie avec un petit atelier “photogrammes”.

Pour réaliser un photogramme et ainsi obtenir une image photographique sans appareil photo, il suffit de se procurer du papier photo sensible.

En France, les kits débutants “prêts à l’emploi” ne sont pas très répandus… Heureusement, certains sites de ventes en ligne en proposent aujourd’hui à des prix abordables. J’en ai donc commandé un et je l’ai reçu sous quelques semaines (je confirme que le kit reçu venait des USA) !

Ce kit contient notamment du papier photo solaire c’est à dire du papier sensible à la lumière du soleil. Ce papier date du début de la photographie et permet ainsi à un enfant de réaliser facilement et en toute autonomie des photos en quelques minutes, grâce au soleil!

J’ai d’abord demandé à mon grand de rassembler des objets aux contours intéressants.

Puis, il les a disposés sur la face bleutée du papier : clé, coquillage, feuille, fleur, emporte-pièce, cuillère, etc.

Il a ensuite exposé le papier au soleil direct pendant environ 5 minutes. L’enfant peut observer le papier changer de couleur : avec l’exposition directe à la lumière du soleil, il devient presque blanc.

Le changement de couleur indique qu’il faut retirer le papier du soleil (et ainsi éviter la surexposition) et plonger le papier 2 minutes dans un bac d’eau.

Et là: surprise! Le papier redevient bleu et révèle une belle empreinte solaire. Une fois le papier sec, l’empreinte est encore plus contrastée.

Evidemment, son enthousiasme était si grand qu’il a recommencé plusieurs fois avec grand plaisir, et en choisissant de mieux en mieux les objets à photographier.

Tentés ??

Je déclare la chasse aux objets à « photographier » ouverte.


1 Comment

Atelier Montessori : vitraux et étoiles sterne, de bien jolies décorations de fenêtres

En avril dernier, j’ai proposé un atelier créatif sur le thème du printemps à des enfants âgés de 6 à 10 ans.

Voici leurs créations en images.

Les enfants ont tout d’abord réalisé de magnifiques décorations de fenêtre : des vitraux qui capturent la lumière de soleil et fait entrer de magnifiques couleurs dans la maison.

Puis ils ont réalisé des étoiles sterne. Une belle manière d’aborder la géométrie !

Ces étoiles, en papiers de soie pliés et superposés semblent complexes mais sont en fait très faciles à réaliser (il faut quand même être patient et minutieux).Les pliages sont simples, il suffit ensuite de les assembler autour d’un centre. C’est la superposition des différents pliages qui donnent cet effet de lumière. Le résultat est magnifique. La beauté géométrique évoque une étoile, un crystal, une fleur selon la forme du pliage de base choisi.

Pendant cet atelier, nous avons réalisé des étoiles à 8 branches.

Les enfants m’ont impressionnés par leur créativité et leur capacité à trouver leur voie créative! Quel bonheur de pouvoir partager ces moments avec eux!


1 Comment

L’Activité Montessori du Jour : Feutrage à l’aiguille (et des étoiles dans les yeux!)

Voilà déjà quelques temps que j’avais envie de vous parler d’une activité qui a beaucoup de succès à la maison depuis quelques mois : le feutrage à l’aiguille.

Nous avions repéré un kit débutant sur le site de Mercurius France. Il permet de commencer à feutrer avec le matériel nécessaire (un tapis de feutrage en mousse, de laine de différentes couleurs, de 6 aiguilles, de 2 supports différents – 1 ou 4 aiguilles, de 2 emportes pièces et d’une toile de jute) ainsi qu’une notice explicative pour débuter.

Mon grand (6 ans) a commencé par s’initier à la technique du feutrage en réalisant différentes formes simples de couleur uni, notamment un coeur et une étoile. Il faut être précis et patient. L’enfant manipule en effet des aiguilles qui sont affûtées et doit faire preuve de concentration et de vigilance pendant un long moment. (A pratiquer donc quand l’enfant est en forme et a du temps et toujours sous l’oeil bienveillant d’un adulte.)

Puis, il a poursuivi sa pratique et arrive aujourd’hui à réaliser, en parfaite autonomie, des créations plus complexes, multicolores, et en utilisant soit la technique de feutrage simple, soit la technique un peu plus “solide” sur toile de jute.


Et avec ses jolies étoiles, il était fier de réaliser des baguettes magiques pour l’anniversaire de l’un de ses bons amis, fan de Harry Potter. Le résultat est magnifique et je peux vous dire que lui aussi avait des étoiles dans les yeux quand il a pu offrir ce joli cadeau à son ami!

Créer des objets de ses mains présente de nombreux bienfaits et permet notamment de développer la concentration, la confiance en soi, la créativité et le sens de l’effort. Cela apporte aussi beaucoup de joie et de contentement intérieur.

“La main est un organe élégant et de structure très complexe, qui permet à l’intelligence de se manifester et à l’homme d’établir des relations particulières avec son environnement.” Maria Montessori


Leave a comment

Montessori en images : écosser des petits pois

Une activité de motricité fine au coeur de la saison printanière, en lien avec le jardin nourricier et la terre, facile à mettre en place et qui apportera beaucoup de satisfaction à votre enfant, j’ai nommé : écosser des petits pois!

Pour cela il suffit de petits pois fraîchement cueillis, d’un plateau, de 3 petits bols et de petites mains !!

Ici, Evan et Julian ont choisi d’effectuer cette activité à tour de rôle. Je leur ai donné une dizaine de petits pois chacun et j’ai laissé la concentration s’installer. C’est un travail intense qui nécessite un effort important pour eux. Pour que cela ne soit pas frustrant, je limite le nombre de petits pois.

Extraits en image de notre parenthèse zen (on peut observer leur grande concentration et lire le petit sourire de satisfaction de Evan lorsqu’il dépose sa cosse vide!) :

La perfection de la nature est là!


2 Comments

Découverte du magazine “Ma Maison Montessori”

Des activités inspirées de la pédagogie Montessori dans un magazine ? Oui, c’est possible! Je vous invite à découvrir “Ma Maison Montessori”, le nouveau magazine – petit frère de Pomme d’Api – qui vous permettra d’emporter un souffle Montessori partout, même dans vos valises!

Ce que j’aime tout d’abord, c’est que le magazine est coloré et esthétique mais reste très sobre. Exit les personnages imaginaires (enfin!!!), bienvenue Léo, juste un petit garçon qui a soif d’autonomie et nous amène à la découverte du printemps!

Les enfants se repèrent facilement grâce aux codes couleurs et aux petits intercalaires. Les activités proposées sont variées, encouragent le développement des sens, l’autonomie et la découverte du monde. On retrouve des similitudes avec Pomme d’Api mais avec un regard frais et plus réaliste.

Au fil des pages…

On trouve par exemple, une histoire à compléter avec des mots clés autocollants.

Une histoire séquentielle à compléter avec des autocollants.

Dans la rubrique lettres, des mises en paires de mots avec des sons (avec autocollants – c’est vrai qu’il y a beaucoup d’autocollants!).

Des lettres à tracer (dommage que les lettres ne soient pas en relief – mais un peu de colle et du papier de verre – ou du sable – et vous pouvez remédier à cela à la maison) et des sons à repérer. Peut-être serait-il bien de rajouter une mention dans ce sens pour que les lettres et les chiffres soient bien rugueux et donc plus sensoriels…

Dans la rubrique découverte du monde, on retrouve une invitation à explorer via ses 5 sens, à observer la nature, ici un arbre et ses habitants.

Un cherche et trouve à la ferme, un zoom sur le chat et même quelques mots à dire en anglais.

Dans la rubrique motricité/motricité fine, un espace plus créatif qui permet de fabriquer des avions en papier, d’explorer les formes et de dessiner avec des gommettes, d’apprendre une comptine à mimer ou encore le jeu du funambule (qui consiste à porter un plateau avec différents objets et différents niveaux de difficultés).

Dans la rubrique chiffres, des activités pour apprendre à tracer les chiffres, à compter…

Et l’activité préféreé de mes enfants : le petit jeu sur les émotions avec un visage sur lequel on peut dessiner les émotions.

Même mon ainé de 6 ans a adhéré au concept (même si cela restait trop facile pour lui) et a surtout adoré l’ardoise magique et le feutre effaçable!

Les petits de presque 3 ans aussi d’ailleurs!!!! Evan a par exemple tracé des cercles puis a pris soin d’effacer avec l’embout du feutre.

Bref les enfants ont passé un bon moment! Cela ne remplace bien sûr pas une approche de la pédagogie Montessori avec du “vrai” matériel pédagogique, mais c’est tout de même une belle réussite. Le seul regret des enfants : devoir attendre un trimestre entier (soit une éternité) pour le prochain numéro !!!